Confrérie

A la faculté, les étudiants rêvent de faire parti d’un groupe, d’une maison : de ce qui est appelé confrérie. Et ce, pour le fait d’être populaire et d’avoir le sentiment d’appartenir à une fraternité unie par des secrets. Mais pour y entrer, il y a un rituel pour se faire accepter. La Confrérie (Jusqu’où iriez-vous pour la rejoindre ?), drame américain, a été réalisé par Will Canon en 2010, les acteurs principaux sont Trevor Morgan, Jon Foster, Lou Taylor Pucci. Pour la fin de son bizutage, Adam Buckley a pour mission de braquer une épicerie afin de récupérer l’argent de la caisse. Ce rituel d’initiation risqué va tourner en drame puisqu’un des étudiants va se retrouver blesser.

En essayant d’arranger la situation, les étudiants vont prendre des décisions qui envenimeront la situation. Adam va devoir être confronté aux choix entre continuer à s’enliser ou essayer de sauver la mise en dénonçant la confrérie. Les communautés étudiantes américaines (elles n’existent pas en France) sont des groupes sociaux qui, basées sur un règlement propre, lient des membres ayant les mêmes valeurs. Une des recommandations principales est le secret : que ce soit au niveau des critères de sélection pour entrer dans la confrérie, mais aussi sur ce qui s’y déroule et les projets à venir.

Il en découle donc des rivalités entre les différentes communautés en ce qui concerne le recrutement des membres, mais aussi dans les actions, évènements organisés. Le sujet des confréries est souvent usité que ce soit pour les séries (Geek, American pie, Gilmore Girl, etc…) ou dans les films le cercle des poètes disparus(1989), Retour à la fac(2003), Admis à tout prix(2006), etc… Souvent comiques (fêtes, boissons, rapprochements intimes), les films peuvent prendre une tournure dramatique lorsque ce sont les pratiques d’initiation, parfois dangereuses, qui sont mises en avant.

Publié dans la catégorie: Contexte

Comments are closed.